Réforme du code du travail : la victoire des dockers October 19, the day of the next demonstration at the call of the CGT.

Réforme du code du travail : la victoire des dockers
October 19, the day of the next demonstration at the call of the CGT.
https://www.francebleu.fr/infos/politique/reforme-du-code-du-travail-la-... Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France BleuVendredi 13 octobre 2017 à 17:02

Au Havre, près de 2 500 dockers travaillent sur le port © Radio France - Amélie Bonté
La Fédéréation Nationale des ports et docks CGT a obtenu après plusieurs réunions que son accord de branche prime toujours sur les accords d'entreprises, alors que les ordonnances signées mettant en place la réforme du code du travail permettent d'inverser cette hiérarchie des normes.

La réforme du code du travail ne s'appliquera pas aux dockers. En tout cas, une partie de cette réforme, celle qui met en place l'inversion de la hiérarchie des normes dont on a beaucoup parlé et qui a fait bondir les syndicats. La fédération Nationale des ports et docks vient d'obtenir une victoire face au gouvernement : que sa convention collective prime sur les accords d'entreprises.

2.500 dockers concernés au Havre

Les dockers sont en général de toute les manifestations au Havre. Souvent redoutés d'ailleurs par les autorités locales et les acteurs du Port car ils peuvent à eux seuls bloquer facilement la ville et le premier port Français qu'est Le Havre pour le trafic de conteneurs. Ce fût d'ailleurs le cas l'année dernière, régulièrement, durant 4 mois avec la loi El Khomri. C'est donc une victoire pour cette profession, qui annonce par communiqué que sa convention collective primera sur des accords d'entreprises. Pourtant la réforme du code du travail c'est bien l'inverse et le gouvernement a accepté de faire cette exception, au terme de plusieurs réunions entre ministères des transports, du travail et des organisations patronales. Pour justifier cette exception, CGT et gouvernement avancent la spécificité du "monde portuaire" déjà acté via deux textes de lois, en 2008 et en 2015.

Impossible d'avoir une réaction notamment du secrétaire général de la CGT dockers du Havre, à part le communiqué de presse envoyé, ils ont décidé de ne pas répondre aux questions. La réforme du code du travail, en tout cas cette partie là, ce n'est donc pas pour les dockers, en revanche, ils disent vouloir continuer, par solidarité à s'opposer aux ordonnances de la loi travail qu'ils qualifient de "régression sociale". Les dockers devraient donc faire partie des cortèges le 19 octobre, jour de la prochaine manifestation à l'appel de la CGT.

The National Federation of Ports and Docks CGT has obtained after several meetings that its branch agreement always takes precedence over company agreements, whereas the signed ordinances putting in place the reform of the labor code make it possible to reverse this hierarchy of standards.

The reform of the labor code will not apply to dockworkers. In any case, part of this reform, the one that puts in place the reversal of the hierarchy of norms that has been much talked about and that has made the unions jump. The national federation of ports and docks has just won a victory against the government: that its collective agreement takes precedence over company agreements.

2,500 dockers involved in Le Havre

The dockers are generally from all the demonstrations in Le Havre. Often feared by the local authorities and the players of the Port because they can easily block easily the city and the first French port that is Le Havre for the traffic of containers. This was the case last year, regularly, for 4 months with the El Khomri law. It is therefore a victory for this profession, which announces by press release that its collective agreement will take precedence over company agreements. Yet the reform of the labor code is the reverse and the government has agreed to make this exception after several meetings between ministries of transport, labor and employers' organizations. To justify this exception, CGT and government put forward the specificity of the "port world" already registered through two texts of laws, in 2008 and 2015.

Unable to have a reaction from the general secretary of the CGT Dockers of Le Havre, apart from the press release sent, they decided not to answer the questions. The reform of the labor code, in any case this part, is not for the dockers, on the other hand, they say they want to continue, by solidarity to oppose the ordinances of the labor law which they call " regression ". The dockers should therefore be part of the processions on October 19, the day of the next demonstration at the call of the CGT.